le Festival de la Tomate et des Saveurs



Situé dans la Vallée de la Loire, à Montlouis-sur-Loire, classé monument historique, riche de son histoire mêlée à celle des rois de France, le Château de la Bourdaisière, à mi-chemin entre Tours et Amboise, symbolise à lui seul la douceur de l’art de vivre en Touraine, région touristique classée par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité.
Cette année pour sa 19e édition,
le Festival de la Tomate et des Saveurs
se déroulera les 9 et 10 septembre
autour du thème Tomates, Innovation, Transformation.
L’AOP Tomates et Concombres de France, partenaire de l’événement, fera (re)découvrir aux visiteurs les goûts de la tomate grâce à des démonstrations culinaires.
Petit rappel de ce fruit merveilleux….

Après la Seconde guerre mondiale et
dans les décennies suivantes, les tomates
non pas été sélectionnées en fonction
de leur goût, que l’on pensait inhérent
au fruit, mais de leur résistance.
Il s’agissait surtout de produire des
fruits à fort rendement, résistants et se
conservant longtemps.
Malheureusement, la demande
grandissant, ce procédé a conduit peu
à peu la tomate à perdre de son goût
originel.
Ainsi, depuis les années 2000, que ce
soit sur les étals de marché ou dans les
rayons des supermarchés, le constat
est bien souvent le même : les tomates
n’ont plus le même goût. Mais cela ne
contente plus les consommateurs.
Même les producteurs français ne veulent
plus qu’on leur impose la «tomate
mondialisée», selon Laurent Bergé,
président de l’Association ‘‘Tomates et
Concombres de France’’ qui réunit un
millier de producteurs, soit 65% de la
production française.
En France où l’on produit 500 000 tonnes
de tomates par an, la consommation
est de 900 000 tonnes, dont 85% sont
vendues en grande distribution.
C’est à la fin des années 2000 que
les consommateurs ont fait entendre
leurs revendications gustatives, ce qui
a poussé les producteurs à créer des
variétés plus aromatiques, issues de
semences anciennes et de croisements
naturels : tomates grappes, variétés
allongées, cerises, cocktail…


Son Histoire
Originaire des Andes Péruviennes où les
Incas la connaissaient à l’état sauvage,
la tomate était surtout cultivée par les
Aztèques qui produisaient plusieurs
variétés, de formes et de couleurs
différentes. Ils l’appelaient « tomatl “.
Elle fut découverte et ramenée en
Europe, par les conquistadores
espagnols en 1519, ainsi que d’autres
spécimens tel que le piment, le poivron,
le maïs, la courge, etc.
C’est par la porte de Naples, possession
espagnole, qu’au XVIème siècle la
tomate, d’abord considérée comme
plante médicinale, entra dans la cuisine
italienne.
Les italiens lyriques la nommèrent
Pomme d’Or puis la transmirent aux
provençaux. Ceux-ci désignèrent sous
le nom de «Pomme d’Amour» ces jolies
baies rouges dont l’odeur éloignait
les fourmis et moustiques, mais ne
la consommèrent qu’à la génération
suivante.
Restée longtemps redoutée par sa
ressemblance avec la mandragore,
aux effets psychotropes, elle servit
de plante ornementale jusqu’a la
révolution Française, soit plus de deux
siècles après sa découverte.
Le premier scientifique connu à parler
de la tomate tant par sa classification
dans la famille des «solanacées» que
pour ses qualités gustatives en 1544 fut
Petrus Mathiolus, pharmacien Italien qui
la préconisait frite dans l’huile.
Elle rentra définitivement dans la vaste
famille des solanées (solanum) grâce à
Carl Von Linnel, botaniste naturaliste
Suédois du XVIII siècle. Il fallut attendre
1731 pour qu’elle soit reconnue
officiellement «comestible» par le
botaniste écossais Philippe Miller.
Au fil du temps, les tomates sont
devenues l’emblème de la cuisine
méditerranéenne vantée pour ses
qualités nutritionnelles.

SANTE : LES NOMBREUX ATOUTS DE LA TOMATE
La tomate bénéficie effectivement de nombreux atouts nutritionnels :
- excellente densité nutritionnelle = elle est riche en micronutriments (vitamines
et minéraux,) et très faible en calories (deux fois moins que dans les légumes).
- elle est la principale source de lycopène dans l’alimentation (antioxydant puissant
présent dans le corps humain), c’est une protection importante contre les maladies
cardiovasculaires et le cancer.
- source de fibres, de vitamines A et C et de minéraux tel que le potassium


Lundi 28 Août 2017
Alessandra Buronzo


Programme minceur et bien-être 100% nature

Programme minceur et bien-être 100% nature


Découvrez le programme minceur et bien-être 100% nature d’Alessandra Moro Buronzo, présenté par Olivia Adriaco. Recevez tous les jours vos emails de coaching ainsi que des vidéos conseils pour retrouver la ligne et la forme grâce à l’approche mise en place par Alessandra Moro Buronzo. Accédez à des plans repas, des listes de courses hebdomadaires et passez votre test des Fleurs de Bach pour découvrir le mélange qui répondra à vos besoins. Posez vos questions à une équipe de diététiciennes dédiée à votre bien-être et découvrez la communauté « Maigrir 100% Nature » pour vous aider à atteindre votre objectif. Passez dès maintenant votre bilan minceur GRATUIT avec Alessandra en cliquant sur le lien ci-dessous : http://methode-naturelles.aujourdhui.com/maigrir.asp

Liste de liens

Les infos de...

Inscription à la newsletter

Français  Italian

Tous mes livres

Les meilleures plantes qui soignent

Curcuma et gingembre: mes épices miracles et 41 recettes

Soupes santé minceur et 56 recettes

Le bicarbonate de soude, c'est parti!

Les incroyables vertus du régime d'Okinawa

Les vertus de l'ortie

Le petit livre des fleurs de Bach

Les bienfaits du vinaigre

Docteur, est-ce normal ou pas?

Mes astuces et conseils de NATUROPATHE