Moins de viande



DÉCOUVRIR
DIX CHOSES
QUE VOUS NE SAVIEZ
PAS SUR LA VIANDE
Jean Paul Curtay

UN TIERS DE BARBAQUE EN MOINS
DANS NOS ASSIETTES, CELA SOULAGERAIT
LA PLANÈTE ET NOTRE SANTÉ.
DANS SON DERNIER LIVRE, LE DOCTEUR
JEAN PAUL CURTAY DÉTAILLE QUELQUES
INFOS SAIGNANTES À CONSOMMER
AVANT VOTRE PROCHAIN BARBECUE.

DANS SA VIE, UN EUROPÉEN
MANGE 1 094 ANIMAUX
DONT 945 POULETS
Au milieu du XXe siècle, 44 milliards
de kilos de viande étaient vendus annuellement
dans le monde. Aujourd’hui, la
consommation mondiale culmine à plus
de 280 milliards de kilos équivalent carcasse
annuelles ! La cadence d’abattage
peut être qualifiée d’infernale avec
1 900 animaux terrestres tués par seconde
dans le monde. Chaque année, 60 milliards
de ces animaux sont abattus dans
des conditions le plus souvent inacceptables
après avoir vécu, pour la plupart,
dans des univers industriels atroces. En
France, 3 millions de bêtes subissent un
tel parcours chaque jour, plus d’un milliard
chaque année. Et un Européen
mange donc au cours de sa vie une
moyenne de 1 094 animaux, dont 4 bovins,
4 agneaux, 46 porcs et 945 poulets !
LE BARBECUE ET
LES GRILLADES PEUVENT
MODIFIER VOTRE ADN
Lorsqu’une viande roussit, ou noircit,
sous l’effet d’une trop forte chaleur, les
molécules se déforment et ne sont plus
nutritives. Pire, elles se collent à nos
gènes et les endommagent. Elles sont
mutagènes et, de ce fait, peuvent devenir
carcinogènes. S’ajoutent à cela les fumées
de « diesel » qui remontent des barbecues,
enrichies d’autres carcinogènes
puissants. Au total consommer une
viande roussie et noircie équivaut à
« manger des mégots ».
ÊTRE
VÉGÉTARIEN
N’EST PAS
FORCÉMENT
BON POUR
LA SANTÉ
Les végétariens ont beaucoup moins
de risques de surpoids, de diabète, de
maladies cardiovasculaires, de cancers,
de maladies neurodégénératives… Mais
les enfants et les adolescents en forte
croissance comme les femmes enceintes
ont des besoins accrus en fer et en zinc,
indispensables pour le développement
des tissus, y compris du cerveau. Or le
fer et le zinc des végétaux sont mal absorbés.
Une alimentation omnivore n’apporte
déjà pas les quantités recommandées
de ces minéraux. Consommer une
viande de qualité dans ces moments de la
vie reste donc un atout. En dehors de ces
périodes, le fer végétal peut combler nos
besoins, même s’il est moins bien absorbé
par notre organisme que celui d’origine
animale. Boire un jus d’orange à la
fin d’un repas multiplie par 3 l’absorption
du fer végétal, celle d’un jus de papaye
par 7 : le fer végétal se retrouve
alors aussi bien, parfois même mieux
absorbé que le fer animal.
LES VÉGÉTARIENS ET
PETITS MANGEURS DE VIANDE
VIVENT EN MOYENNE
3,6 ANNÉES DE PLUS QUE
LES VIANDARDS
Ce que disent des centaines d’études est
simple : plus on consomme de viande,
plus notre santé est menacée (surpoids,
diabète, etc.). Les consommateurs de
viande font de 2 à 3 fois plus de maladies
d’Alzheimer que les végétariens. Le
Nutrition and Health Research Center de
23 — WE DEMAIN 119
San Francisco, à partir des études réalisées
dans dix pays, a conclu en 2016 que
la consommation de viande est le facteur
le plus puissant associé au risque de maladie
d’Alzheimer… Une synthèse de six
études publiée dans la revue de référence
American Journal of Clinical Nutrition
conclut à une longévité moyenne des végétariens
(et petits mangeurs de viande)
augmentée de 3,6 ans.
L’ÉLEVAGE ÉMET
PLUS DE GAZ À EFFET
DE SERRE QUE TOUS
LES MOYENS
DE TRANSPORT RÉUNIS
D’après le Groupe d’experts intergouvernemental
sur l’évolution du climat (GIEC),
la contribution de l’élevage à la production
de gaz à effets de serre s’élève à 14,5 %
des émissions mondiales. C’est moins que
le secteur de l’énergie, mais plus que les
transports, tous moyens confondus (automobiles,
bateaux et avions) ou l’industrie.
Les élevages sont, aussi, la première cause
de déforestation, qui, en plus de contribuer
au réchauffement climatique, a des
conséquences drastiques sur l’accélération
de la disparition des espèces.
LA VIANDE
N’EST PAS
LA MEILLEURE
DES PROTÉINES
Il est vrai que la viande ainsi que le poisson
et les oeufs contiennent l’ensemble des
acides aminés, les briquettes qui nous sont
nécessaires pour produire nos protéines
à nous. Mais certains végétaux aussi,
comme le quinoa, le soja, le chia. Par ailleurs,
il suffit d’associer une céréale et une
légumineuse, comme l’ont fait toutes les
civilisations pendant des millénaires, pour
obtenir des protéines aussi complètes que
celles issues des animaux. Par exemple,
galettes de maïs et haricots rouges en
Amérique, couscous et pois chiches en
Afrique du Nord, riz et soja en Asie.
EN FRANCE, DIMINUER
D’UN TIERS NOTRE
CONSOMMATION DE VIANDE
LIBÉRERAIT 100 000 KM2
DE TERRES CULTIVABLES
Il faut environ 11 kg de céréales pour
produire 1 kg de boeuf. Ces céréales mangées
par un boeuf d’élevage permettraient de
servir 18 000 repas, alors que les 200 kg de
viande qu’il fournit permettent de servir
seulement 1 500 repas (trop protéinés et à
effets inflammatoires). La consommation
excessive de viande produit ainsi un stress
mondialement intenable sur les terres agricoles
et menace la sécurité alimentaire. En
diminuant d’un tiers notre consommation
de viande, nous, Français, économiserions
100 000 km2 de terres dans le
monde, la surface de
20 départements…
© Image shutterstock retouchée
120
DÉCOUVRIR
L’ABUS DE FER NUIT
GRAVEMENT À LA SANTÉ
Les viandes rouges sont la meilleure
source de fer. Et il est vrai que manquer de
fer fatigue et réduit les défenses anti-infectieuses.
Mais il ne faut pas non plus en
avoir trop. Car le fer est – avec le cuivre –
le minéral le plus pro-oxydant et le plus
inflammatoire. Par ailleurs, c’est un facteur
de croissance de tous les microbes :
bactéries, virus, champignons parasites, et
même des cellules cancéreuses. Autrement
dit, consommer trop de viande, donc
avoir des apports en fer excessifs, revient à
augmenter les risques de maladies infectieuses,
la vitesse de son vieillissement et
les risques de pratiquement toutes les maladies
dites dégénératives, dont la fréquence
s’accroît avec l’âge.
LA GRIPPE
NOUS VIENT
DES CANARDS,
LA ROUGEOLE
DES MOUTONS
Savez-vous qu’à l’origine, le rhume provient
des chevaux, les grippes des canards,
la rougeole du mouton, la typhoïde du
poulet, la variole du chameau et la lèpre
du buffle ? La plupart des pathologies infectieuses
contractées par l’humain, Ebola
et le sida compris, qu’elles soient causées
par un virus ou une bactérie, sont des zoonoses
– des infections passées de l’animal
à l’être humain. Aujourd’hui, ce sont les
poulets qui sont le réservoir des virus de la
grippe aviaire, et les porcs celui de la
grippe porcine. C’est la transmission d’un
virus du porc au canard puis à l’humain
qui a provoqué la terrible « grippe espagnole
» tuant, après la Première Guerre
mondiale, entre 50 et 100 millions de personnes.
S’ajoute à cela qu’en France, la part des
animaux contaminés par Campylobacter
(bactérie responsable des intoxications
alimentaires) à l’arrivée à
l’abattoir s’élève à 76,1 %, et
celle des carcasses à 88,7 %.
Une étude d’UFC-Que Choisir,
publiée en 2014, trouve des
bactéries antibiorésistantes dans
60 % des viandes de volailles testées
en France. Une étude réalisée sur des
adultes en 2011, à Paris, et une autre chez
des bébés dans le sud-est de la France en
2014, observe que plus d’une personne
sur quinze est déjà porteuse de bactéries
Escherichia coli multirésistantes aux antibiotiques
dans son tube digestif.
Moins de viande -
Vers une transition
au profit de notre santé,
du monde vivant et
de l’environnement,
par Jean Paul Curtay
et Véronique Magnin, Solar
éditions, septembre 2018.


Lundi 12 Novembre 2018
Alessandra Buronzo


Programme minceur et bien-être 100% nature

Programme minceur et bien-être 100% nature


Découvrez le programme minceur et bien-être 100% nature d’Alessandra Moro Buronzo, présenté par Olivia Adriaco. Recevez tous les jours vos emails de coaching ainsi que des vidéos conseils pour retrouver la ligne et la forme grâce à l’approche mise en place par Alessandra Moro Buronzo. Accédez à des plans repas, des listes de courses hebdomadaires et passez votre test des Fleurs de Bach pour découvrir le mélange qui répondra à vos besoins. Posez vos questions à une équipe de diététiciennes dédiée à votre bien-être et découvrez la communauté « Maigrir 100% Nature » pour vous aider à atteindre votre objectif. Passez dès maintenant votre bilan minceur GRATUIT avec Alessandra en cliquant sur le lien ci-dessous : http://methode-naturelles.aujourdhui.com/maigrir.asp

Liste de liens

Les infos de...

Inscription à la newsletter

Français  Italian

Tous mes livres

Les meilleures plantes qui soignent

Curcuma et gingembre: mes épices miracles et 41 recettes

Soupes santé minceur et 56 recettes

Le bicarbonate de soude, c'est parti!

Les incroyables vertus du régime d'Okinawa

Les vertus de l'ortie

Le petit livre des fleurs de Bach

Les bienfaits du vinaigre

Docteur, est-ce normal ou pas?

Mes astuces et conseils de NATUROPATHE