Mes rencontres avec Alessandra Moro Buronzo

Je suis abonnée au programme "Secrets des plantes" de Christophe Bernard, un grand spécialiste de la phytothérapie.
Voici la dernière lettre de son programme que j'ai eue le plaisir de lire hier!



Chère participante aux Secrets des Plantes, cher participant,

Connaissez-vous Alessandra Moro-Buronzo ?

Elle est rédactrice en chef de la revue Plantes & Bien-Être et elle a créé un programme vidéo intitulé « Les Rendez-vous de Plantes & Bien-Être ». Peut-être y êtes-vous déjà abonné ?

Alessandra m’a rendu visite en juin 2017. Elle m’a proposé de venir chez moi afin de filmer une plante qui me tenait à cœur. J’ai volontiers relevé le défi, content de partager un peu de mon jardin, mais aussi curieux de mieux connaître ce grand nom de la naturopathie.

La plante que j’ai choisi de présenter à Alessandra est le bacopa. Il s’agit d’une grande plante de médecine ayurvédique. On l’appelle Brahmi, ce qui signifie « comme dieu ». C’est une vivace aquatique de la famille des scrophulariacées. Elle est d’ailleurs vendue comme plante d’aquarium.

Je garde mes bacopas en pot et je les immerge partiellement à leur convenance.

En phytothérapie, on utilise la feuille, préparée soit en teinture de plante fraîche (200 ml d’alcool à 96° pour 100 g de feuilles fraîches), soit en teinture de plante sèche (500 ml d’alcool à 45° pour 100 g de feuilles sèches).

On peut aussi réduire les feuilles sèches en poudre et incorporer la poudre dans du miel, à raison de 2 à 3 g de poudre par jour, en 2 ou 3 prises. Quant à la teinture, la prise est de 30 à 50 gouttes 3 à 4 fois par jour.

Le bacopa est un grand tonique cérébral. Il améliore les capacités cognitives, de calculs, de mémorisation et de concentration. On peut l’utiliser en prévision des examens, durant 5 semaines avant l’échéance.

On le conseille aussi à la personne âgée qui commence à perdre ses capacités mentales. C’est probablement l’une des plantes les plus utiles en prévention de la maladie d’Alzheimer, ou en début de maladie. Nous n’avons pas de recul sur les doses à utiliser en prévention, mais j’estime que 30 gouttes 2 fois par jour en cure de 3 semaines sont largement suffisantes, en faisant des pauses de 2 à 3 semaines. Je le recommande si vous avez des cas de maladie d’Alzheimer dans votre famille proche. Lorsque les problèmes de sénilité sont déjà installés, passez à des doses supérieures et à plus long terme.

La plante a aussi démontré son utilité chez l’enfant qui souffre de troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H). Les doses sont alors à adapter en fonction du poids de l’enfant.

Alessandra a profité de sa venue pour m’interviewer sur mon parcours un peu tumultueux dans le monde des plantes. Je ne parle pas souvent de moi. Mais là, c’était l’occasion de me livrer.

J’avais, dans les années 2000, un travail conventionnel et bien payé. Je suis ingénieur de formation, j’ai fait un MBA aux États-Unis, puis me suis retrouvé à des postes à responsabilité. Un jour, j’ai tout plaqué pour me lancer dans les plantes, ma passion.

Alessandra m’a demandé comment on pouvait se lancer dans la phytothérapie sans connaissance aucune. J’ai exposé la seule méthode que je connaisse : passer à l’action tout de suite. Il faut bien sûr se procurer quelques livres de référence, adhérer aux associations de reconnaissance de plantes autour de chez soi. Mais le plus important, c’est de s’y mettre, se faire la main sur un petit rhume, sur une petite douleur articulaire, sur un petit problème digestif. On essaye une plante, deux plantes, puis dix plantes. On fait ses propres préparations. On l’essaye d’abord sur soi, puis on la conseille à nos proches.

La plante n’est pas un objet intellectuel, elle est bien réelle, elle pousse tout autour de nous. Certes, il faut lire, s’informer pour se former. Mais au bout d’un moment, il faut poser le livre, poser la tablette, le clavier, enfiler les chaussures de marche et sortir. Sortir en nature, ou plus simplement à l’herboristerie la plus proche. Si vous ne l’avez pas encore fait, posez-vous la question : pourquoi ? Qu’est-ce qui vous retient ? Quelles sont vos peurs ?

Parlons-en, des peurs. La principale leçon que j’ai tirée de mon parcours est la suivante : j’ai trop souvent laissé parler mes peurs. Je craignais de ne pas pouvoir assurer mon avenir financier. De ne pas être reconnu par un système qui, au-delà du titre de médecin ou de pharmacien, ne laisse pas de place aux autres. Mais la place, il faut se la faire, malgré tous ceux qui pourraient nous traiter de « charlatans ». Cette étiquette, certaines personnes mal intentionnées me l’ont parfois collée, alors que j’ai toujours travaillé dans le plus grand respect de la profession médicale.

J’ai eu la chance d’avoir une passion plus forte que mes peurs. J’ai pu les surmonter.

Lorsque les doutes m’envahissaient, je me disais :

« Un jour, tu auras 80 ans, tu te retourneras sur ta vie. Que verras-tu ? Une vie confortable, paisible, bien rangée de bon petit soldat ? Des rêves étouffés parce qu’ils te semblaient un peu trop fous ? Ou une vie où tu as su te remettre en question, où tu as eu le courage d’assumer tes convictions malgré les obstacles sur la route ? »

C’est celle-ci que j’ai voulu montrer à mes enfants. Le chemin a été tortueux, stressant, imprévisible. Rien à voir avec une success-story hollywoodienne ! Je ne me suis pas toujours montré en héros fort et stoïque devant mes enfants. Mais aujourd’hui, je ne reviendrais en arrière pour rien au monde. Le plus dur est derrière moi.

Et vous, avez-vous des désirs, des rêves et des passions ? Allez-vous rester confiné avec vos peurs ou oser plonger dans l’inconnu ? Dites-moi ! i[

Vendredi 18 Août 2017
Alessandra Buronzo


Programme minceur et bien-être 100% nature

Programme minceur et bien-être 100% nature


Découvrez le programme minceur et bien-être 100% nature d’Alessandra Moro Buronzo, présenté par Olivia Adriaco. Recevez tous les jours vos emails de coaching ainsi que des vidéos conseils pour retrouver la ligne et la forme grâce à l’approche mise en place par Alessandra Moro Buronzo. Accédez à des plans repas, des listes de courses hebdomadaires et passez votre test des Fleurs de Bach pour découvrir le mélange qui répondra à vos besoins. Posez vos questions à une équipe de diététiciennes dédiée à votre bien-être et découvrez la communauté « Maigrir 100% Nature » pour vous aider à atteindre votre objectif. Passez dès maintenant votre bilan minceur GRATUIT avec Alessandra en cliquant sur le lien ci-dessous : http://methode-naturelles.aujourdhui.com/maigrir.asp

Liste de liens

Les infos de...

Inscription à la newsletter

Français  Italian

Tous mes livres

Les meilleures plantes qui soignent

Curcuma et gingembre: mes épices miracles et 41 recettes

Soupes santé minceur et 56 recettes

Le bicarbonate de soude, c'est parti!

Les incroyables vertus du régime d'Okinawa

Les vertus de l'ortie

Le petit livre des fleurs de Bach

Les bienfaits du vinaigre

Docteur, est-ce normal ou pas?

Mes astuces et conseils de NATUROPATHE