L’événement qui a changé sa vie, et la vôtre.

Imaginez.
Comme chaque matin, vous vous réveillez à la même heure. Toilette, douche, café... Rien de différent par rapport à l'ordinaire. Vous vous habillez sans trop donner d'importance à l'harmonie de couleurs entre votre pull et votre pantalon.



Mais ce matin n'est pas comme les autres.

Après des journées de pluie, il fait beau et c'est ce qui compte. Vous descendez vite les marches de l'escalier de votre immeuble et une fois dehors vous traversez le même boulevard sur le même passage piéton en rangeant comme d'habitude votre portable dans la poche droite de votre blouson lorsque soudainement un 4x 4 noir arrive vers vous en toute vitesse. La femme âgée au volante ne freine pas, certainement à cause de ses mauvais réflexes. La lourde voiture vous percute de plein fouet ! Elle vous traîne quelques mètres, le temps que la conductrice réalise ce qu'elle vient de faire.

Vous êtes à terre. Autour de vous tout devient vague, les bruits et les cris horrifiés semblent lointains. Puis le silence. Votre réveil est difficile à l'hôpital. Vous découvrez que vous avez des fractures par compression dans six vertèbres thoraciques, des fragments d'os dans votre moelle épinière et que votre moelle épinière est compressée.

C'est le cauchemar : douleurs, engourdissements, picotements, perte inquiétante de sensation dans les jambes, difficulté à contrôler les mouvements. Après de nombreux examens, le diagnostic du chirurgien orthopédiste sonne cruellement à vos oreilles. L'opération sera lourde, car il faut couper la partie arrière des vertèbres, fixer et visser deux tiges d'acier de 30 centimètres sur les deux côtés de la colonne vertébrale. Vous resterez certainement handicapé avec des douleurs mais avec l'espoir de pouvoir marcher un jour. Selon l'avis du meilleur neurologue de votre région, vous ne pouvez pas refuser une telle opération sous peine d'une paralysie certaine.

Ce que vous avez imaginé jusqu’ici n'a pas dû être agréable. C'est le moins que l'on puisse dire. Heureusement que ce n'était pas vrai ! Pourtant un accident de telle ampleur est arrivé à Joe Dispenza1, un chiropracteur américain qui à l'âge de 23 ans, un jour de 1986, a été fauché par une voiture à Palm Spring, en Californie du Sud. Après l'accident, deux solutions s'offrent à Joe : une lourde opération avec l'espoir de marcher un jour ou courir le risque de rester paralysé à vie.

Mais la décision que Joe prend dans son lit d'hôpital, surprend tout le monde.
En dépit des recommandations des experts il choisit de ne pas se faire opérer. Folie ? Terreur ? Rien de tout cela.

Joe est convaincu qu'il existe une intelligence, comme une sorte d'entité invisible, à l'intérieur de chaque individu qui nous maintient en santé. Selon lui c'est cette force qui se met en oeuvre tout de suite à la conception.
C'est elle qui est à la base de la multiplication cellulaire (n'oubliez pas que vous vous êtes construits à partir de l'union de seulement deux cellules) et de la spécialisation de chacune de nos cellules. Une fois en vie, cette intelligence travaille pour le maintient de notre bien-être et c'est toujours elle qui favorise la guérison en cas de besoin. Joe est persuadé que l'intelligence qui l'habite est particulièrement puissante.

Il décide alors de « dialoguer » avec cette force en lui. Pour ce faire, il détourne son attention de la réalité qui l'entoure pour se plonger dans son monde intérieur.
Son buste fermé dans un corset rigide, le jeune homme quitte l'hôpital avec une mission dans sa tête : reconstruire sa colonne vertébrale.

Jour après jour, avec souffrance et constance, il se concentre pour vivre dans l'instant présent et comme un chirurgien virtuel il focalise son attention à la réparation de sa colonne vertébrale. L'exercice est particulièrement difficile. Comment imaginer sans aucune hésitation d'avoir une colonne vertébrale guérie et pouvoir marcher quand on est en réalité avec un buste dans un fauteuil roulant ?

Après six semaines de tentatives, Joe sent un jour qu'il est enfin en mesure de se connecter avec son corps et son esprit sans l'intervention de son mental (pas de rumination, ni de pensées ni d'analyse...). Sa situation physique s'améliore petit à petit et après environ dix semaines il est debout sans être passé par la chirurgie.
Pendant ses nuits solitaires Joe passe un marché avec soi même : s'il marche de nouveau il passera le restant de sa vie à étudier la relation entre le corps et l'esprit. Une fois guéri, il n'est plus le même. Il vend sa maison, son cabinet et essaie de répondre aux questions philosophiques de la vie tout en voulant comprendre ce qui lui est arrivé.

Aujourd'hui Joe Dispenza marche, travaille et vit normalement. Pour satisfaire son esprit scientifique (n'oublions pas que le cursus du chiropracteur aux États-Unis est similaire à celui du médecin) il s'est spécialisé en neuroscience pour essayer de percer davantage les magnifiques pouvoirs de l'organisme humain et donne des conférences dans le monde entier.


Comme vous, j'ai été fascinée par l'histoire de Joe Dispenza. J'ai alors souhaité le rencontrer pour essayer de mieux comprendre. Et je vais vous faire partager ma rencontre avec Joe.

Nous sommes dans un hôtel du centre de Paris, près de l'Opéra. Joe Dispenza se dirige vers moi le sourire aux lèvres en me tendant la main. « Italiana ? » me lance-t-il sans hésitation. « Si' » je réponds étonnée. « Anche mio padre 2! » dit il fièrement.
C'est bon, le contact est établi.

Joe l'avoue sans hésitation : « Ce que j'ai vécu a été une épreuve difficile mais je voulais la surmonter. La première chose que j'ai décidé c'était de rentrer en contact avec mon intelligence et de lui soumettre un plan à suivre, à savoir la reconstruction de ma colonne vertébrale. La deuxième phase fondamentale a consisté à ne pas laisser rentrer en moi les pensées dont je ne voulais pas faire l'expérience. Ce n'est pas facile, je vous assure ! »

On veut bien le croire ! Avez vous déjà essayé d'être positif quand tout s'écroule autour de vous ? De pardonner quand vous pensez avoir subi le pire des torts ? Quand nous vivons une situation de crise, lorsqu'on traverse la nuit noire de l'âme nous avons tous tendance à nous concentrer davantage sur les émotions négatives en pensant à tout ce que nous ne souhaitons pas. On perd de vue les pensées positives, celles qui nous permettent de remonter la pente. Et même si nous en sommes conscient, nous avons beaucoup de mal à diriger notre intellect pour qu'il fasse ce que nous souhaitons. C'est très dur...mais vous verrez que ça vaut le coup de le faire !

« Je passais du temps à reconstruire mentalement ma colonne vertébrale quand soudain la pensée que j'allais vivre toute ma vie sur une chaise roulante s'imposait à moi! Je m'arrêtais et je recommencer à nouveau. Il me fallait trois heures de méditation pour arriver à visualiser. Seulement après six semaines j'ai pu faire le processus de reconstruction de toute ma colonne vertébrale en entier sans me distraire. C'est à partir de ce moment que tout a commencé à changer. Je savais que j'avais des résultats sur le physique. Cette certitude m'a donné la force. J'ai alors poursuivi avec passion et enthousiasme au lieu que d'être dans l'impatience et la frustration. Et j'ai réussi. »


Persuadé que l'être humain est une merveille d'adaptabilité, Joe a voulu comprendre son expérience. Il s'est alors intéressé aux autres personnes ayant vécu des guérisons spontanées. Il a questionné plus de 200 personnes en 17 différents pays. Dans chaque cas, il a pu constaté que l'esprit jouait un rôle dans la guérison.
Notre chercheur a réussi à dégager 4 points communs chez les personnes -de sexe, nationalité, croyance, âge, religion différents- qui ont pu guérir spontanément de maladies même parfois graves.

1- Tous croyaient qu'ils possédaient à l'intérieur une intelligence pouvant les guérir. Alors ils passaient du temps à focaliser leur attention sur cette intelligence au lieu de se faire distraire par les événements extérieurs. Ils tournaient souvent leur regard à l'intérieur plutôt qu'à l'extérieur.

2- Ils avaient compris que c'était la mauvaise gestion de leurs émotions à avoir causé leur maladie. « Nous savons aujourd'hui que les hormones du stress vont créer à la longue la maladie. Et quand on voit que l'être humain est le seul animal capable de se stresser rien qu'à travers la pensée, on voit à quel point nous pouvons vivre dans un état de stress chronique. Mais heureusement si la pensée peut nous rendre malade, elle peut également nous guérir. Il suffit de changer notre façon de penser. » C'est ce que ces gens ont fait.

3- Toutes les personnes ont voulu mettre fin aux mauvaises habitudes qui constituaient leur « vieux moi » pour créer un « nouveau moi » afin de devenir quelqu'un d'autre. Une transformation en somme ! Mais pourquoi est il si important de changer ? « Votre personnalité crée votre propre réalité. Or votre personnalité est faite de ce que vous pensez, vous ressentez, vous faites. » Cela veut dire que vous qui êtes en train de lire ces lignes vous avez créé votre réalité personnelle à partir de votre personnalité.
« Pour changer donc de vie, il faut regarder attentivement les émotions et les pensées qui nous enchaînent au passé et nous demander si elles sont utiles pour notre futur. » Il faut devenir conscient de nos habitudes inconscientes ! « Très facile à comprendre intellectuellement mais quand on veut la mettre en pratique il faut modifier ses comportements – et cela demande bien plus d'efforts!-. Mais ça vaut la peine. »

Effectivement on comprend la difficulté de se remettre en cause ! C'est peut-être pour cette raison que la plupart d'entre nous décide de passer à l'acte dans les moments de crise, de grande maladie pour changer les mauvaises habitudes.

Après avoir compris qu'il était nécessaire de changer, ces personnes se sont toutes demandées quelle était la personne qu'elles voulaient devenir. Et voici la clé : ils ont répété dans leur imagination ce qu'elles voulaient devenir. Et quand on fait cela on active des circuits neuronaux dans le cerveau comme si nous vivions la même situation réelle. Ces personnes étaient donc guéries dans leur tête et surtout elles en étaient persuadées à tel point qu'elles exprimaient leur gratitude pour la guérison -ce qui a produit un changement biochimique dans leur corps- même avant de savoir qu'elles seraient guéries.
Voici maintenant le secret : combiner sans relâche une intention forte avec une émotion forte ! Le corps et le cerveau ont ainsi quitté les schémas du passé. Et elles l'ont fait suffisamment de fois pour que leur biochimie interne se transforme. La science explique cela grâce à l'existence de l'épigénétique3 et à la plasticité du cerveau4.


4- Changer devient alors leur priorité. Pendant les moments de méditation ou de visualisation, les personnes perdaient toutes la notion du temps (une méditation d'une heure leur sembler n'avoir duré qu'une dizaine de minutes) et de l'espace. « Quand les pensées dirigées vers le monde intérieur deviennent plus réelles que celles du monde extérieur nous sommes en train de travailler avec le lobe frontal qui inhibe les parties du cerveau qui sont en relation avec le temps et l'espace ». N'oublions pas que le stress nous fait concentrer sur le temps, le corps et l'environnement tandis que lorsque nous créons nous oublions ce que nous sommes et nous perdons la notion du temps.


Joe prend un bonbon au miel, il m'explique qu'il parle tous les jours du matin au soir car les gens veulent savoir et apprendre. Il souhaite transmettre son expérience et partager les recherches scientifiques qu'il a menées dans la tentative de comprendre pourquoi quand le corps et l'esprit sont sur la même longueur d'onde, mêmes les situations les plus incroyables peuvent se produire.

A LIRE
JOE DISPENZA, Le placebo, c'est vous! Editions Ariane

Dimanche 14 Février 2016
Alessandra Buronzo


Programme minceur et bien-être 100% nature

Programme minceur et bien-être 100% nature


Découvrez le programme minceur et bien-être 100% nature d’Alessandra Moro Buronzo, présenté par Olivia Adriaco. Recevez tous les jours vos emails de coaching ainsi que des vidéos conseils pour retrouver la ligne et la forme grâce à l’approche mise en place par Alessandra Moro Buronzo. Accédez à des plans repas, des listes de courses hebdomadaires et passez votre test des Fleurs de Bach pour découvrir le mélange qui répondra à vos besoins. Posez vos questions à une équipe de diététiciennes dédiée à votre bien-être et découvrez la communauté « Maigrir 100% Nature » pour vous aider à atteindre votre objectif. Passez dès maintenant votre bilan minceur GRATUIT avec Alessandra en cliquant sur le lien ci-dessous : http://methode-naturelles.aujourdhui.com/maigrir.asp

Liste de liens

Les infos de...

Inscription à la newsletter

Français  Italian

Tous mes livres

Les meilleures plantes qui soignent

Curcuma et gingembre: mes épices miracles et 41 recettes

Soupes santé minceur et 56 recettes

Le bicarbonate de soude, c'est parti!

Les incroyables vertus du régime d'Okinawa

Les vertus de l'ortie

Le petit livre des fleurs de Bach

Les bienfaits du vinaigre

Docteur, est-ce normal ou pas?

Mes astuces et conseils de NATUROPATHE