Renforcez votre système immunitaire

Des frissons, des éternuements, des courbatures, des maux de tête, des maux de gorge, le nez bouché, de la fatigue et de la faiblesse … L’hiver approche et les maladies de refroidissement frappent à nos portes. Et si nous pouvions, au moins cette année, éviter tout ça ?!
La réponse que nous avons pour nous défendre vient de notre système immunitaire. En effet, quand notre système immunitaire est « en forme », il nous permet de lutter efficacement contre les soucis de l’hiver, -tels que le rhume et la grippe-, qui peuvent nous mettre complètement à plat. Au contraire, un « terrain affaibli » ne sait pas faire face aux agressions externes.
Il est donc indispensable d’agir et d’essayer de prévenir les maladies en le renforçant pour qu’il soit au mieux de sa performance et capable de repousser les virus et les microbes qui nous guettent.



Mieux vaut toujours prévenir que guérir. La prévention sert en effet à éviter le déclanchement des symptômes des maux de l’hiver ou à en réduire la durée ou la gravité. Pour éviter donc le recours aux antibiotiques et aux anti-inflammatoires, il faut savoir ce qu’il faut faire.

Premièrement il faut connaître les causes qui vont faire baisser les performances et le bon fonctionnement de notre système immunitaire. Elles sont nombreuses :
• Une alimentation non équilibrée
• Un excès de sucres, de graisses et d’aliments riches en additifs chimiques
• Le stress
• La pollution atmosphérique
• Le tabac
• L’excès d’alcool
• Le surmenage
• Les attitudes et les pensées négatives
• La dépression
• Les métaux lourds et la forte consommation de produits chimiques.

Deuxièmement, il faut agir en commençant par les gestes simples du quotidien.

• Quand la température monte et descend, il faut s’habiller en fonction du temps. Il vaut mieux avoir plusieurs couches de vêtements plutôt qu’un seul gros pull. Les personnes plus fragiles doivent penser aux gants, aux écharpes et aux bonnets.
• A la maison, comme au bureau, il est indispensable de bien aérer toutes les pièces, même si la température extérieure est très froide. Les locaux surchauffés et la promiscuité sont en effet deux causes qui facilitent la transmission des maladies.
• Pensez à vous laver souvent les mains, car les virus et les microbes se propagent aussi par le contact avec des objets et des mains contaminés.
• Evitez les lieux humides et les écarts de température, car ils ont une action négative sur l’équilibre de notre terrain. Il ne faut donc pas séjourner –surtout dormir- dans des pièces humides.

Ensuite on continue avec de bonnes règles d’hygiène de vie.

1. Soyez vigilants à table.
L’alimentation doit être particulièrement équilibrée pour que le système immunitaire soit en pleine forme. Les fruits et les légumes riches en vitamines, sels minéraux et fibres ne doivent jamais manquer sur nos tables. Veillez à avoir un apport de protéines (viande, œufs, poissons, légumineuses), des céréales complètes (riz, quinoa, épeautre, pâtes, avoine, blé, millet…) et d’acides gras essentiels.
Préférez les plats simples et faits maison et évitez tous les plats en sauce, surtout s’ils sont déjà préparés. Éviter aussi les gras hydrogénés, les fritures et les sucreries. Dans vos plats, ajoutez souvent de l’ail (un puissant antiseptique) et toutes les herbes aromatiques (riches de principes vitaux très utiles).

2. Bannissez le tabac et les excès d’alcool.
Choisissez cette période de l’année pour décider d’arrêter la cigarette. Vous respirerez mieux et votre organisme vous sera reconnaissant. Demandez aux fumeurs qui vous entourent de ne pas fumer en votre présence et aérez quand vous restez dans des locaux enfumées.
L’alcool doit être consommé avec beaucoup de modération. Choissez plutôt un verre de bon vin rouge, mais évitez les alcool très forts.

3. Fuyez le stress.
Le stress peut être néfaste, car il empêche le bon fonctionnement de notre système immunitaire (il fait augmenter le niveau d’adrénaline et diminuer l’action des globules blancs). Reposez-vous donc suffisamment pendant la nuit. Prenez des moments de relaxation et du temps pour vous détendre un peu chaque jour en faisant, par exemple, une activité qui vous plaît et qui vous enrichit.

4. Pratiquez une activité sportive.
Faites de l’exercice physique régulièrement seul ou en compagnie. La marche, le vélo, la natation, la course à pied, le ski de fond sont des sports excellents pour éliminer les toxines, vous maintenir en forme et chasser aussi le stress de la journée.

5. Buvez suffisamment de liquide.
Il est important que votre corps soit bien hydraté. Cependant il faut éviter les boissons sucrées, type sodas, et les boissons gazeuses. L’eau reste la boisson idéale que l’on peut prendre à tout moment. Pensez aussi aux tisanes chaudes pour vous réchauffer, ainsi qu’au thé vert qui aide à l’élimination.

6. Faites le plein de vitamines et de minéraux.
Les vitamines A, C, E, le bêta carotène et le sélénium sont des antioxydants qui protègent contre les radicaux libres. Le zinc stimule aussi la multiplication des globules blancs. On devrait prendre un bon supplément de vitamines et minéraux chaque jour pour éviter les carences.

Pendant la saison froide, il vaut mieux avoir recours aux médecines naturelles.
L’aromathérapie
Les huiles essentielles sont très utiles pour combattre les microbes ou les virus. On peut les utiliser en inhalations –à partir de l’âge de huit ans-, pour humidifier les muqueuses et favoriser l’expectoration. Les huiles essentielles ont une action bactéricide et soulagent aussi les muqueuses quand elles sont irritées.
Comme antiseptiques atmosphériques, il est conseillé de diffuser les huiles essentielles dans les pièces de la maison et les lieux de travail. Il suffit de s’équiper d’un diffuseur et de choisir parmi les huiles efficaces, telles que le thym, l’eucalyptus, le pin, le citron, le niaouli, la sarriette, le tea-tree.
Les huiles peuvent s’appliquer aussi sur la peau, surtout en massage thoracique, à condition d’être diluées dans une huile de base (huile d’amande douce par exemple). Il en faut très peu pour qu’elles soient efficaces. Il faut tout de même être prudents car les huiles essentielles sont très puissantes. Les peaux très sensibles, les femmes enceintes et les enfants en bas âge doivent s’en priver.
Il existe dans le commerce des flacons -de différentes marques- avec des mélanges déjà prêts à l’usage. Préférez toujours les huiles de provenance de culture biologique.
Les huiles sont efficaces aussi dans le bain chaud. Il faut les diluer dans une « base », c’est-à-dire avec un dispersant végétal, ou un verre de lait. On les met dans l’eau juste avant de rentrer dans la baignoire, pour profiter au maximum des essences qui sont volatiles.

La phytothérapie
Grâce à l’action des « simples » nous pouvons nous préparer des tisanes pendant tout l’hiver. Elles vont nous réchauffer et nous aider à prévenir les maladies de refroidissement.
Une astuce : ajoutez le jus d’un demi citron ou d’un orange –selon vos goûts et le type de tisanes - dans votre tisane, pour avoir un apport de vitamine C supplémentaire. Il vaut mieux ne pas utiliser de sucre dans les tisanes, mais du miel.
Une tisane de thym le soir pendant tout l’hiver est un remède très efficace. Il suffit de laisser infuser 1 cuillère à soupe de feuilles de thym dans une tasse d’eau bouillante pendant 10-15 minutes et filtrer.
L’eucalyptus est aussi très utile pendant l’hiver. Il faut faire bouillir 2-3 feuilles dans l’eau (pour une tasse) pendant 3-4 minutes, laisser reposer et filtrer.
Les tisanes de menthe, tous les matins, avec leurs propriétés bactéricides, antiseptiques et toniques, sont utiles pour combattre tous les problèmes dus aux infections.


Pendant la saison froide, il vaut mieux prendre des compléments alimentaires.
Les compléments alimentaires constituent l’un des moyens pour renforcer les défenses de notre corps. Etudiés de près par les scientifiques, ils sont nombreux dans le commerce pour nous aider à passer en pleine forme la saison froide. Le fait de ne pas trouver une compensation dans la nutrition moderne et industrialisée, par manque des éléments indispensables au maintien de la santé, nous porte à considérer les compléments comme une aide souvent indispensable.

L’échinacée
Il s’agit d’une plante originaire de l’Amérique du Nord, surtout employée pour ses qualités stimulantes du système immunitaire. L’échinacée ne détruit pas les bactéries, mais son action stimule les défenses immunitaires de l’organisme. Elle ne détruit pas les virus, mais elle en freine la pénétration dans la cellule. L’échinacée est souvent employée à titre préventif, lorsque les épidémies de grippe approchent, en cas de toux ou de rhume ou bien en prévention d’une période difficile au niveau intellectuel, physique, affectif ou encore lorsqu’on doit rester en contact avec des personnes malades.
Elle est conseillée sous forme de cure de 4 à 6 semaines -sous forme d’extrait liquide ou de comprimés- en début de saison froide. Utile en cas d’infection en tous genres, elle est souvent considérée comme un antibiotique naturel.

Shiitake
C’est le nom d’un champignon, le Lentinus edodes, qui existe en quinze variétés. Au Japon, il pousse sur l’arbre « Shi », au milieu du bambou. Déjà employé par les empereurs chinois grâce à ses puissantes vertus qui ralentissent le vieillissement, il était aussi connu par tous le Japonais pour ses effets stimulants. Le milieu dans lequel il vit est très important, car, à cause de l’humidité et de la richesse de la vie bactérienne, il est obligé de lutter de façon constante pour sa survie, en développant, en quelque sorte, son système immunitaire. Appelé l’« élixir de longue vie », ce champignon constitue un complément nutritionnel de premier choix pour le renforcement de la vitalité de l’organisme. En effet, il semblerait qu’un polysaccharide, la lentinan, soit présent dans le champignon et qu’il stimule les lymphocytes T4, en agissant de cette manière sur la réponse immunitaire. L’extrait desséché du Shiitake contient beaucoup d’acides aminés très rares, mais aussi des minéraux –du potassium, du phosphore, du calcium, du fer, de la silice, du magnésium, du soufre-. Il augmente la vitalité et peut donc servir d’accompagnement de base aux autres traitements ou bien en prévention pendant la saison froide.


Ginseng
Le ginseng est une racine connue depuis plus de 4000 ans dans la médecine chinoise. Destinée aux grands de l’Empire chinois, elle était considérée dans l’Antiquité comme la panacée pour lutter contre toutes les maladies.
Le ginseng contient de nombreux principes vitaminiques, des minéraux et des substances qui stimulent et tonifient l’organisme. Cette racine a une action à tous les âges et une prise régulière permet de remarquer une amélioration des prestations physiques et intellectuelles –de mémoire, de concentration, des réflexes-. Il augmente la résistance de l’organisme à la fatigue, aux agressions et au stress. On sait en plus qu’il augmente l’activité des glandes endocrines et stimule la circulation.
Aujourd’hui le ginseng est exploité partout, mais pour être efficace la racine doit avoir au moins six ans. Très facile à trouver dans le commerce, surtout dans les magasins spécialisés, il est vendu sous forme d’extrait sec, de liquide, en flacons ou en pilules.


Le plasma marin
La vieille formule du « plasma de Quinton » est encore aujourd’hui valide et en vente sur les marchés. Il s’agit de l’ensemble des oligo-éléments présents dans l’eau de mer, qui sont immédiatement assimilés par le corps humain. Les oligo-éléments de la mer sont les mêmes que ceux que l’on trouve à l’intérieur de notre organisme et, de plus, ils respectent les mêmes proportions, même s’ils ont une concentration plus importante dans la mer. Ce plasma marin permet de relancer les activités métaboliques et les échanges au niveau cellulaire et au niveau des tissus. L’utilisation du plasma est conseillée en cas d’asthénie (due surtout à la carence en oligo-éléments), de fatigue, de convalescence, de fatigue intellectuelle et pour accompagner les traitements classiques.


Ribes Nigrum (le cassis)
Les bourgeons du cassis sont très employés pour l’action stimulante qu’ils exercent sur les glandes surrénales. En effet, ils augmentent la résistance à la fatigue et au froid et sont utiles même comme produit anti-inflammatoire. Le Ribes Nigrum se trouve d’habitude sous forme de macération. C’est un produit très intéressant à employer aussi en cas d’asthénie générale.


La propolis
La propolis est un produit de la ruche qui a une grande valeur antibiotique, bactériostatique et bactéricide. Elle renforce le métabolisme cellulaire, nettoie le sang, désinfecte, stimule les défenses immunitaires et favorise aussi la cicatrisation. C’est un antibiotique naturel qu’on trouve dans le commerce en granules ou en poudre, en extrait dilué dans de l’alcool, en pâte à mâcher, en gel, en pommade.


Le chlorure de magnésium
Il faut dissoudre 20g de chlorure de magnésium en poudre dans un litre d'eau et en prendre un demi verre le matin à jeun. Pour palier à son effet laxatif et à son goût désagréable, on peut ajouter le jus d’un citron. Cette prise quotidienne est utile surtout aux premiers symptômes des maladies de refroidissement.

Mardi 29 Avril 2008
Alessandra Buronzo


Programme minceur et bien-être 100% nature

Programme minceur et bien-être 100% nature


Découvrez le programme minceur et bien-être 100% nature d’Alessandra Moro Buronzo, présenté par Olivia Adriaco. Recevez tous les jours vos emails de coaching ainsi que des vidéos conseils pour retrouver la ligne et la forme grâce à l’approche mise en place par Alessandra Moro Buronzo. Accédez à des plans repas, des listes de courses hebdomadaires et passez votre test des Fleurs de Bach pour découvrir le mélange qui répondra à vos besoins. Posez vos questions à une équipe de diététiciennes dédiée à votre bien-être et découvrez la communauté « Maigrir 100% Nature » pour vous aider à atteindre votre objectif. Passez dès maintenant votre bilan minceur GRATUIT avec Alessandra en cliquant sur le lien ci-dessous : http://methode-naturelles.aujourdhui.com/maigrir.asp

Liste de liens

Les infos de...

Inscription à la newsletter

Français  Italian

Tous mes livres

Les vertus de l'ortie

Le petit livre des fleurs de Bach

Les bienfaits du vinaigre

Docteur, est-ce normal ou pas?

Mes astuces et conseils de NATUROPATHE

Antioxydants qui guérissent

Encyclopédie des fleurs de Bach

Bicarbonate de soude - Citron - Vinaigre - Argile - Miel - Sel. Les 6 produits miracles

Salades composées selon Alessandra !

La conscience de la nature