Milarépa : La Voie du Bonheur - Le film

«Milarépa : La Voie du Bonheur» est un film sur la cupidité et la vengeance - et sur la rédemption. Mille ans après sa mort, son histoire initiatique fait partie du patrimoine spirituel mondial.
Originaire d’une famille de riches marchands, Milarépa mène une enfance privilégiée.
Sur son lit de mort, le père confie la richesse familiale à son frère jusqu’à la majorité de Milarépa.



Milarépa : La Voie du Bonheur - Le film
Cependant, l’oncle s’arroge la fortune familiale et exploite la nouvelle misère de Milarépa, sa mère et sa jeune soeur, quasiment réduits en esclavage. Humiliée et désespérée, la mère projette de venger cette injustice en instrumentalisant son fils dévoué.
Après avoir vendu son dernier champ, elle envoie Milarépa en apprentissage auprès du maître Yongten Trogyal afin qu’il l’initie à la magie noire. Aidé par les démons, il invoque un sortilège et détruit une partie du village, tuant une trentaine de personnes.
Immédiatement, une foule en colère le poursuit. Pour échapper à une mort certaine, Milarépa trouve refuge auprès d’un vieux moine bouddhiste.
Alors que la vengeance a rempli sa mère de joie, le sang sur les mains de Milarépa ne lui laisse plus de paix. C’est à ce moment qu’il reçoit le conseil qui changera le cours de sa vie :
Les ennemis naissent de ton esprit;
Pour les vaincre, cesse les actions négatives,
Cultive les actions positives, et
Maîtrise ton esprit.
Le souvenir de ses victimes le tourmente sans cesse. Accablé de remords malgré la victoire sur ses ennemis, il se lance dans un autre voyage – cette fois à la recherche d’un maître spirituel qui le délivrera de la souffrance et le conduira au bonheur.
Milarépa vécut au XIe siècle au Tibet. Le parcours initiatique de cet homme ordinaire est un itineraire exemplaire où la compassion finit par l’emporter sur la colère. L’histoire de Milarépa est un joyau du patrimoine spirituel mondial, empreint de sagesse millénaire.

à PROPOS DU FILM
Le bonheur
En ces temps de crise où tout est remis en question, une prise de conscience de choix alternatifs s’établit quant à l’avenir. Le bonheur a longtemps été considéré par l’Occident comme une chance, une utopie qu’il fallait savoir apprivoiser et savourer.
Alors que les philosophes grecs y prônaient l’art du savoir vivre, le christianisme le situa au ciel, remis à demain.
Le déclin de la société de consommation se caractérise par le malheur de ne pas avoir su expérimenter le bonheur – du moins collectivement.
Aristote assure que derrière toutes les actions humaines se trouve la recherche du bonheur, cette fin ultime qu’il nomme « souverain bien » et qui consiste dans l’accomplissement harmonieux de soi-même tout au long de la vie.
Et s’il semble évident qu’il existe de multiples conceptions du bonheur, il n’en demeure pas moins que dans un monde interdépendant, Milarépa apporte d’abord une réponse à la violence afin de jeter la base du respect et de l’épanouissement.

Ethique et spiritualité
Dans un monde où l’injustice et les inégalités sont des sujets quotidiens, l’éthique et la spiritualité s’offrent comme alternatives réalistes et efficaces. Comment faut-il comprendre cette perspective ?
Le Dalaï-Lama appelle à « transformer le Monde » et appelle à une révolution spirituelle.
Dans ce sens, Milarépa, homme ordinaire, nous montre que nous avons tous la capacité et la possibilité d’accéder à cette voie. La persévérance et la motivation en sont les clés.
« Il me paraît important de distinguer religion et spiritualité. La religion implique un système
de croyances fondé sur des bases métaphysiques, l’enseignement de dogmes, de rites
ou de prières. La spiritualité, quant à elle, correspond au développement de qualités humaines, telles que l’amour, la compassion, la patience, la tolérance, le pardon ou le sens de la responsabilité.
Transformer son esprit, voilà selon moi en quoi consiste la spiritualité. Or la meilleure façon de le transformer est de l’habituer à penser de manière altruiste.
L’éthique est donc la base d’une spiritualité laïque pour vous tous, qui ne se limite pas au groupe des croyants de telle ou telle religion. Cette évolution correspond à une réorientation éthique de notre attitude puisqu’il s’agit d’apprendre à tenir compte des aspirations d’autrui autant que des nôtres. Il est important de percevoir combien votre propre bonheur est lié à celui des autres. La révolution spirituelle que je préconise ne dépend pas de conditions extérieures liées au progrès matériel ou la technologie. Elle naît de l’intérieur, motivé par le désir profond de se transformer pour devenir un meilleur être humain. »
citation du Dalaï Lama dans : « Mon autobiographie spirituelle ». Recueillie par Sophie Stril-Rever

Mardi 29 Septembre 2009
Alessandra Buronzo


Programme minceur et bien-être 100% nature

Programme minceur et bien-être 100% nature


Découvrez le programme minceur et bien-être 100% nature d’Alessandra Moro Buronzo, présenté par Olivia Adriaco. Recevez tous les jours vos emails de coaching ainsi que des vidéos conseils pour retrouver la ligne et la forme grâce à l’approche mise en place par Alessandra Moro Buronzo. Accédez à des plans repas, des listes de courses hebdomadaires et passez votre test des Fleurs de Bach pour découvrir le mélange qui répondra à vos besoins. Posez vos questions à une équipe de diététiciennes dédiée à votre bien-être et découvrez la communauté « Maigrir 100% Nature » pour vous aider à atteindre votre objectif. Passez dès maintenant votre bilan minceur GRATUIT avec Alessandra en cliquant sur le lien ci-dessous : http://methode-naturelles.aujourdhui.com/maigrir.asp

Liste de liens

Les infos de...

Inscription à la newsletter

Français  Italian

Tous mes livres

Les vertus de l'ortie

Le petit livre des fleurs de Bach

Les bienfaits du vinaigre

Docteur, est-ce normal ou pas?

Mes astuces et conseils de NATUROPATHE

Antioxydants qui guérissent

Encyclopédie des fleurs de Bach

Bicarbonate de soude - Citron - Vinaigre - Argile - Miel - Sel. Les 6 produits miracles

Salades composées selon Alessandra !

La conscience de la nature