Ampélothérapie : que se cache-t-il derrière ce nom si savant ?

L’ampélothérapie est le nom qu’on donne à la fameuse « cure du raisin ». Pendant toute la durée de cette cure, qu’il faut pratiquer en automne, la consigne est claire : mangez du raisin.



Blanc ou noir, le raisin est le fruit symbole de l’automne et en particulier celui du passage vers la saison froide. En effet, la saison du raisin démarre vers la deuxième partie du mois d’août –c’est la variété Italia qui ouvre les marchés- et arrive jusqu’à novembre, même si le maximum de la production reste en septembre et en octobre.
Ce sont les Romains qui auraient apportée la vigne en Gaule (mais les Perses furent les premiers à la cultiver !) et qui nous permettent aujourd’hui de goûter avec plaisir des grappes aux saveurs si différentes : muscat, Italia, chasselas, cardinal…

Nombreuses sont les raisons qui doivent nous pousser à profiter des vertus diététiques du raisin, que certains appellent « le roi des fruits » et d’autres « le plus vieux fruit du monde ».
Energétique, tonifiant, délicieux et plein de vitamines, tout est bon dans le raisin.

Sucré avec ses nuances de saveurs, le raisin est un fruit très digeste et riche en fructose et en glucose. Il est parmi les fruits les plus caloriques, car il contient environ 72 Kcalories pour 100 grammes de produit. Il contient aussi des vitamines, dont les quantités restent variables en fonction de la qualité du raisin et du taux de sa maturation. On retrouve la vitamine A, celles du groupe B -surtout B1, B3 et B5, même si plus dans le raisin noir que dans le blanc-, un peu de vitamine C et PP-. Mais aussi des sels minéraux, tels que le potassium, le calcium, le phosphore, le fer, le soufre, le magnésium … et des enzymes. Plus récemment, les scientifiques ont découvert aussi la présence des polyphénols –surtout dans la peau et dans les pépins-. Il s’agit de principes actifs capables de lutter contre les radicaux libres –une des causes responsables du vieillissement de notre corps-.
Le raisin est donc un vrai trésor, il contient tout ce qui nous faut pour revitaliser notre organisme et le préparer convenablement à la saison froide.

C’est en raison de toutes les qualités de ce fruit, que les hommes pratiquent, depuis très longtemps, une cure de purification à l’automne, basée sur le raisin : l’ampélothérapie, aussi appelée la « cure de raisin » ou la « cure uvale ».
L’utilisation de cette cure remonte dans la nuit des temps. Déjà les Grecs la pratiquaient –Pline en vantait les mérites- et le succès a continué à travers les siècles, à tel point qu’au XVIIème siècle on pensait qu’elle pouvait être efficace contre la peste. Au XIXème siècle, elle était à la mode et était normalement proposée dans les centres de cures thermales.

Le but principal de cette cure est d’améliorer notre bien-être en régénérant notre organisme.
Elle veut aider l’amélioration du fonctionnement du foie et des reins pour permettre l’élimination des toxines stockées. La période idéale pour pratiquer la cure va du mois de septembre à la fin du mois de novembre, c’est-à-dire quand le raisin est bien mûr.

Deux sortes de cure coexistent : une douce et une intensive.

La cure douce : il faut prévoir la consommation, chaque jour, d’une certaine quantité de raisin. Il faut commencer par 500 g pour arriver à environ 2 kg de raisin par jour, sur une période qui va de deux à quatre semaines.
La prise du raisin doit être augmentée progressivement et elle doit se faire 30 minutes avant les trois repas principaux.

La cure intensive : elle prévoit de ne consommer que du raisin pendant toute la journée. Elle est beaucoup plus courte que la précédente : la période varie d’un minimum de 24 heures jusqu’à sept jours. Pendant ce temps, il faut compter une quantité de 2-3 kg de raisin par jour.
La reprise alimentaire, à la fin de la cure intensive, doit se faire de manière progressive, pour ne pas traumatiser notre système digestif. Nous commencerons avec des fruits et des légumes, pour introduire graduellement du riz ou des pâtes et seulement quelques produits laitiers. Après une semaine, nous pourrons manger aussi du poisson et de la viande.

Pendant le déroulement de la cure, il est conseillé :
• de varier les types de raisins que l’on consomme dans la journée,
• de les choisir d’origine biologique ou traités le moins possible (pour éviter la prise des pesticides),
• de bien mâcher et savourer les graines.

Des précautions sont nécessaires :
• Les personnes qui ont des problèmes d’irritation intestinale doivent éviter de consommer les pépins et la peau des fruits.
• Les personnes qui ont des problèmes de sommeil devraient éviter de manger du raisin blanc le soir, car il peut exciter et empêcher de dormir.

Pourquoi avons-nous besoin de « nettoyer » notre organisme, surtout pendant les changements de saison ?

En France, nous sommes confrontés à la succession de quatre saisons avec des écarts de température conséquents. Notre organisme doit s’adapter aux changements et accepter de passer de la chaleur intense de l’été à la rigueur hivernale. Ces adaptations ne se font pas sans efforts. Les cures de saison permettent un accompagnement dans ces bouleversements climatiques cycliques et nous aident à nous protéger des désagréments typiquement de saison.
Jadis, les changements de saison étaient prévus et chacun savait ce qu’il fallait faire pour se préparer afin de prévenir les malaises. Les anciens nous enseignaient que pour prendre soin de nous, il fallait nettoyer le corps. Cela faisait partie d’une culture de base que beaucoup d’entre nous ont perdue aujourd’hui.

En particulier, en automne il faut renforcer les organes cibles de la saison : le poumon et le gros intestin. Notre intestin doit être bien nettoyé pour permettre une élimination convenable des toxines. Si le gros intestin n’est pas bien vidé, il devient le siège de bactéries et de virus de toutes sortes. Ce nettoyage est fait dans le but de prévenir les troubles qui pourraient s’installer non seulement en automne, mais aussi en hiver.
La période d’ampélothérapie doit être idéalement précédée et suivie d’une hygiène de vie globale. Une alimentation riche en légumes et en fruits de saison avec un bon apport de céréales complètes sera donc nécessaire. L’exercice physique doit être pratiqué ainsi que la relaxation mentale. On doit veiller en outre à ses apports vitaminiques, en particulier ceux en vitamine C et eux en vitamines du groupe B, très utiles pour soutenir notre système immunitaire.

Lundi 14 Avril 2008
Alessandra Buronzo


Programme minceur et bien-être 100% nature

Programme minceur et bien-être 100% nature


Découvrez le programme minceur et bien-être 100% nature d’Alessandra Moro Buronzo, présenté par Olivia Adriaco. Recevez tous les jours vos emails de coaching ainsi que des vidéos conseils pour retrouver la ligne et la forme grâce à l’approche mise en place par Alessandra Moro Buronzo. Accédez à des plans repas, des listes de courses hebdomadaires et passez votre test des Fleurs de Bach pour découvrir le mélange qui répondra à vos besoins. Posez vos questions à une équipe de diététiciennes dédiée à votre bien-être et découvrez la communauté « Maigrir 100% Nature » pour vous aider à atteindre votre objectif. Passez dès maintenant votre bilan minceur GRATUIT avec Alessandra en cliquant sur le lien ci-dessous : http://methode-naturelles.aujourdhui.com/maigrir.asp

Liste de liens

Les infos de...

Inscription à la newsletter

Français  Italian

Tous mes livres

Les vertus de l'ortie

Le petit livre des fleurs de Bach

Les bienfaits du vinaigre

Docteur, est-ce normal ou pas?

Mes astuces et conseils de NATUROPATHE

Antioxydants qui guérissent

Encyclopédie des fleurs de Bach

Bicarbonate de soude - Citron - Vinaigre - Argile - Miel - Sel. Les 6 produits miracles

Salades composées selon Alessandra !

La conscience de la nature